ROC et ROI en paris sportifs, qu’est-ce que ça signifie ?

Depuis la légalisation des paris sportifs, ce secteur d’activité est en pleine floraison. Après quelques analyses, les spécialistes affirment que le monde du pari sportif utilise un jargon qui lui est propre. Connaissez-vous la ROC et le ROI ? À quoi peuvent-ils servir ? Ce n’est pas grave. Découvrons la signification de ces termes à travers les lignes suivantes.

Qu’est-ce que le ROC en paris sportifs

Roc n’est qu’un diminutif des termes « Retour sur Capital » ou « Return On Capital » dans la langue anglaise. Cela peut se traduire par le rapport entre le montant du bénéfice ainsi que celui du bankroll.

Qu’est-ce que le ROI en paris sportifs

Le ROI n’est autre que le « Retour sur investissement » ou « Return On Investment ». C’est un critère essentiel qui vous permettra d’identifier le bénéfice que vous avez réalisé au cours d’un pari. Normalement, le ROI est un processus palpable sur du long terme. Dans le cas contraire, le résultat ne serait pas assez probant.

Quelle est la différence entre ces deux termes ?

Bien que l’objectif du ROC et du ROI soit les mêmes, les deux termes se distinguent à travers ses méthodes d’approche. Sachez qu’un parieur possédant un ROI d’environ 4 % peut avoir un ROC négatif. En effet, le taux de votre ROI peut influer sur la valeur finale de votre ROC.
Vers quelle méthode se tourner ? Avant d’adopter une quelconque méthode, nous vous conseillons de considérer les méthodes de jeux.

Comment calculer le ROC ?

Déterminer le montant exact du ROC se fait avec aisance. Pour ce faire, suivez la formule (Bénéfice/Capital) x (100). Considérez le fait que vous avez réalisé un bénéfice de 200 euros à l’aide d’un capital d’environ 2 000 euros. Ici, on peut affirmer que vous avez réalisé un bénéfice de 10 % sur votre capital.

Comment calculer le ROI ?

Pour connaître le montant du ROI d’un joueur, suivez la formule ROI = (Bénéfices/mises cumulés) x (100). N’oubliez pas la loi de priorité dans votre calcul.